Que faut-il savoir sur le cours des matières premières ?

0
1274

Le marché des matières premières est en perpétuelle évolution, et c’est pourquoi la demande et l’offre sont toujours en hausse. C’est un marché de gros, mais aussi de détail. Le flambement des prix s’est succédé dernièrement avec la crise économique mondiale. Mais comment suivre le cours du marché des matières premières ? C’est ce que nous allons voir maintenant.

Que représentent les matières premières ?

Les matières premières sont en général les ressources naturelles qui sont exploitées par l’industrie, avant de subir une transformation en produits, soit finis, soit semi-finis.

A lire également : Quels matériaux pour faire une impression 3D ?

Les acheteurs, mais aussi les vendeurs, vont négocier ces matières, à travers les produits dérivés qui sont :

  • Forwards ;
  • Futures ;
  • Options ;
  • Warrants ;
  • Swaps.

Parmi les matières premières, nous pourrons citer celles qui sont agricoles comme le blé, le soja, le café, le coton, le maïs, etc., mais aussi, les métaux et les énergies, comme l’or, l’argent, le bronze, le pétrole, le gaz naturel, etc.

A voir aussi : Comment anticiper la baisse de prix des matières premières ?

Ces matières premières vont dépendre, par leur production et consommation, de plusieurs facteurs, comme :

  • Le climat ;
  • Les saisons ;
  • Les facteurs économiques et démographiques ;
  • Mais aussi, les habitudes de consommation.

Ces matières premières vont faire l’objet de trading. Les deux manières de négocier ces matières seront par le biais de :

  • L’achat et la vente ;
  • Traders, via les CFD et le Spread betting.

L’achat et la vente se font au niveau des bourses, quant aux traders, ils vont utiliser les options binaires.

Les matières premières les plus négociées en termes de volume seront l’acier, mais aussi l’aluminium et le fer, pour ne citer que ces deux-là. Quant aux volumes échangés, ce sont l’or, l’argent, le pétrole brut américain, mais aussi le Brent, le cuivre et le gaz naturel, qui vont être en tête de liste au niveau mondial. Le café, largement utilisé dans le monde, va suivre la liste, mais il fait partie des matières premières agricoles.

En quoi consiste le cours des matières premières ?

Le marché des matières premières est immatériel et va se diviser en 3 grandes catégories qui sont : les métaux précieux, mais aussi, les fameuses énergies fossiles et les matières premières agricoles.
Les places financières suivantes sont les plus grandes et concernent le blé, le maïs, le riz, le soj , l’huile , la farine, le cacao, le café, le sucre, le jus d’orange, les métaux précieux, l’or, l’argent, pour les 3 premières bourses, chacune d’elle se distinguant par une catégorie. La seconde va concerner l’aluminium et son alliage, le cuivre, l’étain, le plomb, etc. Le LBMA est pour l’or, l’argent, et ce qui a rapport avec les métaux précieux. Quant au dernier, il va se spécialiser dans l’énergie, les émissions de CO2, le gaz, le café, etc. On y trouve :

  • Le CBOT, le NYME, et le COMEX ;
  • Le LME ;
  • Le LBMA ;
  • Et enfin il y a l’ICE.

Le trading va s’effectuer de manière très judicieuse, comme par exemple, investir dans l’or, lorsque le marché de cette matière première est en période de turbulence.
Trader les matières premières, c’est pour les traders, prendre en compte le niveau de volatilité qui est associé au marché, mais aussi la liquidité et d’autres facteurs.
Il est donc important de suivre le cours des matières premières afin de se lancer dans un investissement lucratif à long et court terme.

Comment suivre le cours des matières premières ?

Comme on l’a dit plus haut, des facteurs vont influencer largement sur le cours du marché des matières premières, c’est le cas pour :

  • Les performances macroéconomiques, par exemple ;
  • Mais aussi la politique, qui joue un grand rôle ;
  • Et enfin, le comportement des autres traders sur le marché des matières premières.

Pour comprendre de manière simple, la baisse d’offre indique automatiquement une hausse de cours des matières premières, et vice-versa. Une augmentation de l’offre va indubitablement générer un repli du cours. Les offres vont changer selon les saisons, pour les produits agricoles, l’évolution des coûts de production, mais aussi les changements dans le paysage concurrentiel si par exemple, certains producteurs quittent le marché, alors que d’autres arrivent. Le pétrole a une offre qui dépend de la politique internationale de certains pays producteurs, ou alors parce que justement, les capacités maximales de production y ont été atteintes.
Pour suivre exactement les cours de matières premières, il faut aller sur des sites en ligne, ou suivre la bourse dans les médias.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici