Quelle est la situation de l’industrie plastique en France ?

0
208
industrie plastique

S’il y a un secteur qui ne connaît pas la crise en France, c’est celui de l’industrie plastique. Depuis plusieurs années, le pays s’est imposé comme un leader européen de la plasturgie, avec des zones de production très importantes. Le secteur ne s’est jamais aussi bien porté que maintenant ; il suffit d’en connaître les chiffres pour s’en rendre compte. Les dernières statistiques publiées sur la production dans le secteur de la plasturgie en 2017 sont très révélatrices.

Lire également : La vraie vie des plastiques

Plasturgie en France, un secteur

L’industrie du plastique en France est un plein essor. En croissance permanente, le secteur a connu une véritable lancée en 2017, en témoigne les chiffres clés du secteur qui sont en constante évolution.  En effet, d’après les chiffres publiés par la Fédération de la plasturgie et des composites de France, le secteur a généré en termes de chiffres d’affaires 30,2 milliards d’euros au cours de la seule année 2017 et en 2018, le chiffre d’affaires était de 31,7 milliards d’euros. Ces chiffres englobent aussi la vente de matières premières que celle de produits en plastique. Cela confirme la place de l’expertise française sur le marché de la plasturgie.

Cette expertise s’est principalement construite dans le domaine de la transformation de matières plastiques. La France compte plusieurs leaders mondiaux dans le domaine, dont le plus connu est Plastic Omnium. Le groupe industriel, qui domine principalement le marché de l’équipement automobile, a enregistré, à lui seul, plus de 8 milliards d’euros. C’est dire combien le secteur est en permanence croissance.

A lire en complément : Comment trier le plastique ?

À l’instar de Plastic Omnium, plusieurs entreprises françaises sont des leaders dans le domaine de la plasturgie. La plupart se concentrent dans certaines régions de France et  ont une clientèle assez précise.

Top 4 des régions dominantes de l’industrie plastique en France

En France, les entreprises de plasturgie sont présentent dans près de 12 régions. Cependant, certaines régions dominent le secteur. En tête, l’Auvergne-Rhône-Alpes. Sur les 30,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires réalisé en 2017, cette région en concentre 6,420 milliards contre 23,780 milliards pour l’ensemble des autres régions.

Cette place de leader est surtout le fait du nombre d’entreprises spécialisées en plasturgie que concentre la région. Sur près de 3300 entreprises françaises, environ 800 sont en activité en Auvergne-Rhône-Alpes. C’est aussi la raison pour laquelle la région concentre le plus grand nombre de salariés, 24 634  en tout, contre 95 053 pour l’ensemble des autres régions. C’est environ 20% du nombre total d’employés dans ce domaine.

Avec de tels chiffres, il est difficile pour les autres régions de suivre le rythme. Le Pays de la Loire, qui arrive en 2e position, ne comptabilisent par exemple que 3,650 milliards d’euros, soit un peu plus de la moitié du chiffre d’affaires de l’Auvergne-Rhône-Alpes. Il est suivi de près par l’Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne avec 3,510 milliards d’euros de chiffre d’affaires. La Bourgogne-Franche-Comté arrive en 4e place avec 3,300 milliards d’euros.

À elles 4, ces régions sont les plus dynamiques sur les 12 qui ont le contrôle de la plasturgie française.

Top 3 des marchés clients du secteur de la plasturgie

Leader dans la fabrication du plastique en Europe, la France n’en est pourtant pas la plus grande consommatrice. En 3e place en Europe, avec une consommation représentant 9,6% de la production européenne en 2017, elle est devancée respectivement par l’Allemagne et l’Italie en 1ère et 2e places. En effet, l’Allemagne consomme, à elle seule, 24,6% de la production contre 14% pour l’Italie, selon les statistiques du secteur en 2017.

Bien qu’ils soient les plus grands clients de la France, l’Allemagne et l’Italie ne représentent pas ses plus grands marchés d’écoulement. C’est l’Afrique qui représente, à ce jour, le plus grand marché de la France. En 2017, la balance commerciale avec le continent avait été nettement excédentaire, avec 339 millions d’euros.

En Europe comme en Afrique, ces secteurs clés viennent en tête des principaux clients de l’industrie du plastique en France. En tête du classement, il y a le secteur de la construction qui concentre près de 18% de la production française de plastique. Ensuite, le secteur de la fabrication des produits de consommation courante arrive en 2e place avec une concentration de 14% de la production. Enfin, il y a le secteur de la fabrication des produits primaires qui consomment à hauteur de 13% le plastique français. Dominée par un leader national, la production française de plastique réservée au secteur de l’automobile est seulement de 10%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici