Quel filament 3D pour l’extérieur ?

0
261
filament 3D pour l'extérieur

Pour des objets destinés à rester à l’extérieur, il faut faire des impressions avec des filaments 3D assez résistants. En effet, les intempéries ont tôt fait de les fragiliser et de les rendre moins esthétiques. Lorsqu’on prend en compte le large panel de choix que vous avez en termes de filaments 3D, il n’est pas très aisé de déterminer celui qui est réellement adapté pour un usage en extérieur. Mais pas de panique, cet article vous propose les filaments 3D que vous pouvez choisir pour une installation à l’extérieur.

Un filament 3D pour extérieur : c’est quoi ?

On définit un filament 3D pour extérieur à sa capacité à pouvoir résister principalement à toutes les conditions météorologiques telles que :

Lire également : Où trouver un PDF sur la gestion des risques de taux d'intérêt et de change ?

  • La chaleur ;
  • Le vent ;
  • Le froid ;
  • Les rayons UV ;
  • La pluie.

Par ailleurs, c’est également un filament 3D robuste qui peut s’utiliser dans le temps sans présenter des teintes de jaunissement, des traces de rayure ou de ramollissement. En effet, le choix du filament pour l’impression d’objets à exposer à l’extérieur est important. Un objet fabriqué avec un filament 3D peu résistant a tendance à perdre de sa teinte après une longue exposition au soleil. D’autres peuvent également se déformer. Ce qui n’est pas très esthétique lorsqu’il s’agit d’un objet décoratif par exemple.

Les filaments 3D à choisir pour un usage extérieur

Pour un usage extérieur, vous avez la possibilité de choisir plusieurs types de filaments. Chaque type de filament 3D possède des caractéristiques propres. Ainsi, le filament ASA fait partie des filaments les plus résistants et adaptés pour une utilisation outdoor. Pour cela, il est priorisé pour la fabrication d’objets destinés au domaine automobile ou marin. Et pour cause, sa durabilité, sa résistance aux UV et même aux agressions de produits chimiques.

A voir aussi : Comment anticiper la baisse de prix des matières premières ?

A défaut de l’ASA, le polycarbonate est aussi un choix de filament durable à faire. Résistant aux chocs, aux rayures, aux intempéries et à la chaleur, il convient parfaitement pour un usage extérieur. Cela s’explique bien puisqu’il peut être imprimé à une température assez élevée. Sa température d’impression varie entre 270 et 310°C.

filament solide

Les filaments résistants à l’humidité

Pour l’impression d’objets à exposer à l’humidité, priorisez l’ABS, le PETG et le PC. Ces plastiques développent une excellente résistance à l’humidité. Ils conviennent donc parfaitement pour des objets destinés à rester à l’extérieur surtout pendant l’hiver ou les saisons pluvieuses. Les filaments en nylon ne sont par contre pas recommandés pour une résistance à l’humidité. Ils ont tendance à absorber l’humidité et à se ramollir.

Si les PLA représentent le filament 3D le plus utilisé en matière d’impression, il n’en demeure pas moins qu’en matière de résistance il présente des insuffisances. Les objets imprimés en PLA peuvent en effet se dégrader progressivement après une longue exposition aux rayons UV.

En définitive, il faut dire que tous les filaments 3D ne présentent pas une bonne résistance aux intempéries.  Parmi les filaments 3D résistants adaptés pour un usage en extérieur, on retrouve l’ASA, le polycarbonate, l’ABS et le PETG.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici