Comprendre le principe du rotomoulage

Comprendre le principe du rotomoulage

Le rotomoulage doit son développement aux PVC qui ont vu le jour au cours des années 1940. Mais aujourd’hui, le rotomoulage s’est démocratisé en élargissant son champ d’action à de nombreux objets que nous utilisons comme par exemple les cuves permettant la récupération des eaux, les bateaux, les containers ainsi que des équipements agricoles et automobiles, etc.

Pourquoi recourir au rotomoulage ?

Recourir au rotomoulage présente de nombreux avantages comme nous vous l’indiquons ci-dessous. Les moules permettant d’effectuer du rotomoulage n’ont pas besoin de supporter de pression. Les pièces issues du rotomoulage ne sont pas exposées à la formation de résidus, ce qui est un avantage pour ces pièces et la preuve de leur qualité. De plus, l’utilisation des produits issus du rotomoulage garantit un meilleur rendement ainsi qu’un prix très abordable sur le marché.

Avec le rotomoulage, les produits conçus sont généralement multicouches. Le contrôle de ces produits ainsi que leur contenance est total. En créant des produits à  double parois, il est par exemple possible de les remplir de mousse ou encore d’y introduire des inserts, etc.

Avec le rotomoulage, il est possible de réaliser plusieurs et diverses applications qu’il serait difficile de lister tant la liste est grande. Les produits issus de ce procédé présentent l’avantage d’être très résistants et ne coûtent généralement pas cher.

Les différentes étapes du rotomoulage

De manière générale, on compte cinq étapes dans le procédé de rotomoulage :

  • Remplissage du moule : Dans cette phase, nous avons un moule métallique dans laquelle on déverse une poudre polymère ainsi que son colorant. Ensuite, toutes les partie du moules font l’objet d’un assemblage.
  • Phase de rotation : Dans cette étape du processus de rotomoulage, le moule subit une rotation lente entre les deux axes puis inséré dans un four pour la cuisson.
  • Phase de fusion du polymère : Dans cette étape du rotomoulage, le plastique occupe la surface du moule grâce notamment à l’effet de rotation des axes. C’est l’augmentation de la température qui assure l’homogénéisation de la matière qui permet l’élimination des bulles internes.
  • Phase de solidification : Dans cette étape le moule est placé dans une cellule assurant le refroidissement encore appelé cristallisation. C’est à ce moment-là que le polymère amorce sa phase de solidification.
  • Phase de démoulage : A cette étape, la pièce est désormais entièrement solidifiée et se détache facilement du moule. A ce moment-là l’outillage bénéficie d’un déverrouillage conduisant à l’extraction de la pièce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

bd0558dfef2d138c652ed5e9c9c4ff11uuuuuuuuuuuuuu