Le plastique en aquaculture

aquaculture et plastique

Importance de l’aquaculture à ce jour

Généralement associée aux activités de production végétale ou animale, l’aquaculture occupe une place important de nos jours que ce soit dans le secteur professionnel ou à titre privé. Reléguant quasiment au second plan la pêche traditionnelle, l’aquaculture reste la principale activité qui alimente les étals de marché en protéines provenant de la mer. Toutefois, l’enjeu majeur est de satisfaire la demande qui se fait de plus en plus importante tout en respectant les normes sanitaires et écologiques qui faisaient défaut pendant leur début. A cet effet, sous l’inspiration des champions nordiques, les matériaux plastiques s’annoncent comme la solution idoine pour apporter l’équilibre entre l’efficacité productive et la sauvegarde écologique.

Types de plastiques utilisés

L’utilisation du plastique devient de plus en plus courante dans l’aquaculture. C’est tout d’abord à cause de sa légèreté qui offre un avantage important. Ensuite, il y a la facilité de manipulation qu’offre le plastique. Enfin, le plastique résiste mieux aux abrasions ainsi qu’à l’oxydation, ce qui offre une durabilité optimale dans filières aquacoles. Pour les filets d’accrochage, il est important de choisir les fibres synthétiques mais avec des améliorations pour éviter les surfaces lisses.

filet plastique corail

Filet plastique d’accrochage utilisé pour la replantation du corail

Innovations à venir

Certaines innovations sont en cours pour faciliter l’aquaculture. Il y a l’Innopure qui possède un générateur permettant de filtrer le bac en polyester. En plus, il rend l’environnement semblable à celui des crustacés et des poissons de mer. Pour cela, il règle la température, l’oxygénation, le flux de l’eau et la filtration de l’eau dans le bac de stockage. Ensuite, il y a les polyesters à dégradations lentes. Avec ces derniers, les filets perdus et les pièges abandonnés n’altéreront plus l’environnement marin. Enfin, l’utilisation de fertilisant dans le plastique permet de limiter le nombre de coquillages mort-né qui sont des déchets importants actuellement.

Pour en savoir bien plus sur le sujet, n’hésitez pas à lire cet article sur Plastic Mag : http://www.plastic-lemag.com/applications/des-plastiques-pour-laquaculture-du-futur

Leave a comment

Your email address will not be published.


*