La part du plastique dans l’automobile atteint les 20%

La part du plastique dans l’automobile atteint les 20%

La révolution de l’automobile n’aurait pas pu se faire sans les matières plastiques qui y contribuent de manière considérable. L’ensemble des constructeurs automobiles ont choisi de se tourner vers les matières plastiques pour alléger leurs voitures afin de les rendre plus rapides. Sachez qu’aujourd’hui, les voitures sont composées à hauteur de 20% des matières plastiques. Ce qui est considérable quand on sait qu’une voiture pèse en moyenne 1,2 à 1,5 tonne. Selon certaines études sérieuses il semblerait que ce chiffre augmentera davantage dans les années à venir et dépassera largement les 20%.

Le plastique en quelques mots

Pour ceux qui l’ignorent, le plastique est un polymère ou une chaîne de molécules identiques dont la fabrication est obtenue à partir de quatre composants essentiels que sont : le carbone, l’hydrogène, l’oxygène et l’azote. Les plastiques sont classifiés en deux grandes catégories à savoir les thermoplastiques qui représentent 85% des plastiques pouvant être chauffés et formés à volonté et les thermodurcissables qui représente 15% des plastiques dont la particularité est qu’ils ne peuvent pas être modifiés après avoir été chauffé.

Le plastique et sa place dans l’automobile

Aujourd’hui, il n’est pas concevable de mettre sous roues une automobile sans utiliser de matière plastique. Aujourd’hui, chaque automobile fait la part belle au plastique aussi bien dans l’habitacle, la carrosserie que dans le moteur. Le plastique est plébiscité pour sa légèreté car cela permet de donner aux voitures de perdre en poids et donc de gagner en puissance. Une voiture plus légère est une voiture qui ne consomme que très peu de carburant. Selon plusieurs études sérieuses, il semblerait qu’une voiture qui baisse son poids de 100 kg réduit en même temps ses émissions de CO2 de 10g/km.

Le fait qu’une voiture soit composée en grande partie de plastique permet de faire une économie de 750 litres pour 150 000 km. Ce chiffre peut sembler faible mais en le multipliant par le nombre d’automobiles en circulation, vous vous rendrez vite compte que ce chiffre est loin d’être négligeable. Car en matière de réduction de gaz polluant dans l’atmosphère, il ne faut rien négliger. Sur le plan financier, économiser 750 litres d’essence peut représenter une économie de plus de 1000 euros, ce qui est loin d’être négligeable pour le porte-monnaie.

Dans une automobile, on retrouve le plastique dans la fabrication des ceintures de sécurité, les airbags ou encore dans le processus de création des pare-chocs. Les pare-chocs faits de plastique sont 50% plus légers que les autres.

Ce qu’il faut retenir c’est certainement le fait que le plastique joue un rôle important dans la guerre que l’humanité mène aujourd’hui contre la pollution. Car les automobiles sont considérées comme l’une des créations humaines parmi les plus polluantes de la planète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

606352c3ebf0deb1066f80bb7681030a(((((((((((((((((((((((((((((