Des coraux artificiels en plastique pour protéger le récif marin

Des coraux artificiels en plastique pour protéger le récif marin

Ce n’est plus un secret pour personne, l’écosystème marin est en danger. Le réchauffement climatique de ces dernières années, à cause notamment du niveau croissant des rejets de dioxyde de carbone (CO2), a un effet dévastateur sur nos mères et nos océans. Non seulement il réchauffe la température moyenne de l’eau mais il contribue également à l’acidification des océans. La combinaison de ces deux facteurs représente une menace importante pour la biodiversité marine.

La reproduction de certaines colonies de coraux n’est plus assurée

Depuis quelques années, une équipe de chercheurs étudie les coraux dans la réserve naturelle de Scandola, en Corse et a constaté que les récifs coralliens sont en grand danger. C’est le cas un peu partout dans le monde avec près de 30 % de l’ensemble des récifs de coraux qui sont menacés.

corail rouge de Méditerranée
corail rouge de Méditerranée

L’observation des coraux dans la réserve naturelle Corse a permis d’identifier la corrélation entre la température de l’eau et la nécrose d’une grande population de corail rouge de Méditerranée. En 2003, la canicule qui a causé la mort de nombreux êtres humains en Europe a aussi touché le coralligène. C’est à partir de ce constat que plusieurs scientifiques passionnés ont réalisé des suivis dans les aires marines protégées de la grande bleue. Les conclusions sont sans appel plus la température de l’eau est élevée et plus la reproduction de certaines colonies de coraux devient difficile.

Le rôle des algues corallines

Dans les régions marines peu profondes et tempérées, les algues corallines ont une grande importance dans l’équilibre écologique car elle représente un habitat pour de très nombreux invertébrés, les protégeant ainsi de l’action des vagues. Lorsque Colette constituée de calcaire rend ces algues vulnérables à l’acidification des océans. Comme pour les coraux leur survie est menacée.

Des algues en plastique pour essayer de lutter contre l’érosion

Afin de lutter contre cette disparition inexorable des êtres vivants des fonds marins. Des scientifiques italiens et britanniques viennent de réaliser, cette année, une expérience qui consiste à installer des petits coraux en plastique d’une dizaine de centimètres de diamètre pour vérifier s’ils sont capables d’héberger et de protéger les espèces vivantes du récif. Tout l’enjeu réside dans l’observation du comportement des espèces qui vivent d’habitude à l’intérieur de ces algues corallines et de celle qui en dépendent. Si l’apport de ces coraux artificiels permet d’insuffler un nouveau la vie sur le récif, alors le pari sera gagné. Cette expérience a eu lieu dans le golfe de la Spezia, au nord-ouest de l’Italie.

Pour en savoir plus, visitez ici le site de l’expérience : https://medclimalizers.wordpress.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

e1f19daac506998bfc2991184968caa0##############################